La balayette, la pelle et le seau

Fouilles archéologiques à Grand 2013

Séance ménage. Mais en plein air, s’il vous plaît ! Et sous un bon soleil, qui vous cuit un peu, au plus fort de la journée.

Vous aimez le ménage en équipe et dans la bonne humeur ? Vous devriez penser à vérifier le programme annuel  ! Vous avez horreur du ménage (pas de quoi s’étonner !) ? Vous auriez dû venir à Grand le dimanche 4 août, rue du Ruisseau : vous êtiez autorisé à jouer dans le bataillon de surveillants, les mains dans les poches, pendant que d’autres, plus vaillants, s’affairaient.

Voir balayer le tas de poussière n’a rien de vraiment passionnant. Par contre, quand on retrouve dans un coin une pièce de l’arrière-arrière-arrière-arrière-etc…. grand-père, là, ça commence à devenir un peu plus excitant. Si on y ajoute la perle en verre améthyste paumée depuis des lustres, le dessin de Mimi – un essai de petit chien… d’accord, on ne reconnaît que les oreilles … – , c’est franchement intéressant !

Vous pouviez aussi en profiter pour  vous venger de la dernière visite chez le dentiste, en maniant à votre tour ses instruments de torture : il s’agissait de nettoyer avec délicatesse des petits morceaux d’enduits décorés, rouges, gris, noirs. Si vous vous passionnez pour les puzzles grand format … et sans modèle, c’était alors l’occasion d’assister à un passionnant challenge : à partir de ces fragments, reconstituer le décor coloré des murs du portique gallo-romain monumental (6m de large sur  6 m de haut environ), entre l’église et l’amphithéâtre.

Vous l’aurez compris : le « grand ménage d’été » dont il est question ici est celui des archéologues qui poursuivent le chantier de fouilles du site gallo-romain de Grand et qui présentaient au public leurs trouvailles toutes récentes et lui proposaient de fouiller à son tour.

Alors, un bon conseil : ne ratez pas la prochaine invitation, c’est pour tous les âges et pour tous les goûts !