Audeuil, au pays des deuilles

Ferme d'Audeuil  - Trampot

Le village de Trampot est campé sur son plateau karstique, à l’arrière de la côte de Meuse. Sa voisine ? Grand, dite la gallo-romaine, avec son amphithéâtre, sa remarquable mosaïque et ….  ses puits (plus de 300 répertoriés) et galeries drainantes. Entre les deux, l’écart d’Audeuil.

Tout comme le toponyme Deuille (la ferme de la Deuille à Noncourt, Neufchâteau, la vallée de la Deuille à Osne-le-Val, la Deuille de Crézilles, pour ne citer que quelques exemples entre Champagne et Lorraine) ou le toponyme Dhuys, Audeuil – Auedoiz en 1158, Awedois en 1241, Audois en 1249, Audeu en 1669 – renvoie au latin aqua + ductum : un endroit où il y a une amenée d’eau, une résurgence. On y a trouvé un reste de conduit qui fut, dans les années 70, attribué à la présence gallo-romaine. L’importance accordée à l’eau explique vraisemblablement l’existence, en ce lieu, d’une « grange », donnée en 1158 à l’abbaye de la Crête, puis revendue à l’abbaye de Mureau, avant d’être rattachée, après la Révolution, à la commune de Trampot.