Champagne ou Lorraine ? Une question récurrente

Jeanne mouton

Champagne ou Lorraine ? Certains, au 19ème siècle, se posèrent la question : Jeanne Dupont, pardon, d’Arc… était-elle née en Champagne ou en Lorraine ?

On peut voir aujourd’hui, à Domrémy-la-Pucelle, à quelques kilomètres du Bévau, la maison où il est dit que Jeanne naquit en 1412. Sur la rive gauche de la Meuse –  frontière avec le Saint-Empire romain germanique -, au nord du ruisseau des 3 Fontaines : la châtellenie de Vaucouleurs, comté de Champagne ; au sud du ruisseau : la châtellenie de Gondrecourt, Barrois mouvant du Royaume de France.  Jeanne d’Arc était donc finalement, dans un cas comme dans l’autre, … française, et la question de savoir si elle était lorraine ne se pose pas vraiment : la fusion des duchés de Bar et de Lorraine n’eut lieu qu’en 1480.

Aujourd’hui, que dirions-nous ? Nous la dirions lorraine, puisque vosgienne, assurément. En êtes-vous si sûr ? Demain, Lorraine et Champagne auront fusionné….

Allée vers Domrémy-la-Pucelle

Revenons à 1412. Où donc est née Jeanne d’Arc ? Est-elle née finalement au nord ou au sud du ruisseau des 3 Fontaines ? Au nord, bien sûr, puisque qu’elle dit elle-même être de « Domrémy de Greux », du nom de la paroisse toute voisine, au nord du village. Champenoise, donc.

Ah mais ! C’est que la maison  labellisée Maison des Illustres se situe au sud du tracé de l’ancien ruisseau… qui fut déplacé au 18ème siècle pour prendre le cours qu’on lui voit aujourd’hui… laissant la maison au nord … ! Vous me suivez toujours ?

Qu’importe. Si vous venez chez nous, vous plongerez dans une histoire de Jeanne d’Arc passionnante et déroutante à la fois. Et vous toucherez du doigt ce que fut si longtemps notre territoire : une terre de frontières, une terre de marches.

Publicités